Magazine Transatlantique - octobre 2012

 

Sommaire

Page principale du site

Numéro spécial 2012

Octobre 2012

15e année

Marie-Josèphe Angélique

 

Monseigneur DŽo Ruhamanyi bisimwa :
50 ans  au service dĠautrui et du Congo

 

 


Monseigneur DŽo Ruhamanyi Bisimwa, actuellement curŽ en Belgique, Žtait retournŽ dans son ar­chi­dio­cse dĠorigine ˆ Bukavu au Congo pour fter ses 50 ans de prtrise durant lesquelles il a accompli sa mis­sion spi­ri­tuelle et dĠenseignement au point dĠa­voir influencŽ une grande par­tie de lĠŽlite con­go­laise actuelle.

 

Professeur et aum™nier national des universitŽs

 

Aprs son ordination en 1962, deux ans aprs lĠin­dŽ­­pen­­dance du Congo o il nĠy avait presque pas de cadres ayant frŽquentŽ lĠuniversitŽ, Mgr DŽo Ruhamanyi sĠŽtait retrouvŽ ˆ lĠUniversitŽ Lovanium de Kinshasa pour une licence en thŽo­logie et plus tard ˆ lĠInstitut pontifical biblique ˆ Rome pour une licence en sciences bibliques en 1967 et a obtenu un doctorat ˆ Lovanium en 1969.  Il y Žtait avec un abbŽ originaire du Kasaii, Tharcisse Tshibangu, quĠil avait connu au Grand SŽ­minaire de Baudouinville au Katanga en 1954 et qui est devenu presque son frre, qui allait de­ve­nir Mgr Tshibangu, recteur de lĠU­ni­ver­si­tŽ Lova­nium, puis de lĠUniversitŽ natio­nale du Za•re tout en Žtant Žvque auxiliaire de Kinshasa aprs des Žtudes doctorales en Belgique avec Mgr DŽo Ruhamanyi pour qui il sĠest dŽ­pla­cŽ mme ˆ Bukavu pour le 50e anni­­ver­saire de sa pr­trise alors quĠil est ac­­tuellement Žvque ŽmŽ­rite de Mbuji-Mayi et prŽ­si­dent du conseil dĠadministration des universitŽs du Congo.

 

Pendant que Mgr Tshibangu occupait des t‰ches admi­nis­tratives, Mgr DŽo Ruhamanyi veil­­lait sur la vie spi­ri­tuelle des universitŽs en qualitŽ dĠau­­m™nier national des universitŽs et des intellectuels tout en Žtant pro­fes­seur aux facultŽs de ThŽologie et des Sciences Žco­no­miques, et curŽ de la paroisse uni­ver­sitaire de Kinshasa.  Son bureau Žtait devenu un lieu dĠŽcoute, de problmes sociaux, moraux, et mme ma­tŽriels des Žtu­­diants.  On pouvait y croiser aussi des mi­nistres et des hauts fonctionnaires ayant frŽquentŽ lĠU­niversitŽ o ayant un jour bŽnŽficiŽ de ses conseils comme le re­grettŽ Joseph Buhendwa, ancien gou­ver­neur de la Banque centrale.  Sans lĠappui moral et ma­tŽ­riel de Mgr DŽo Ruhamanyi, ma pice de thŽ­‰tre Ç Im­passe È jouŽe pour la premire fois devant plus de deux mille Žtu­diants de lĠUniversitŽ de Kinshasa en 1978, et plus tard devant dĠautres Žtu­diants uni­ver­si­taires et en par­tie ˆ la tŽlŽvision na­tio­nale congolaise, nĠaurait jamais eu un tel suc­cs.  JĠai eu aussi besoin de son appui lorsque je suis devenu quelques annŽes plus tard prŽ­si­dent du Salon littŽraire Ç PlŽiade et Tra­di­tions È de lĠU­­ni­ver­sitŽ qui fut une pŽ­pinire dĠin­tel­lectuels et de res­­ponsables congolais dont Monsieur Evariste Boshab, ancien directeur de ca­binet du PrŽsident Kabila, ancien prŽsident de lĠAs­sem­blŽe natio­nale, et actuel secrŽtaire gŽnŽral du parti du PrŽsident, Mon­sieur Lututala Mumpasi, ex-recteur de lĠUniversitŽ de Kinshasa, et Docteur Nzogu Kiantende, qui organisa la grande grve Žtudiante de 1980 qui fail­lit Žbranler le rŽgime de Mobutu.  Sans lĠaide de Mgr DŽo Ruhamanyi, on se sait pas com­­bien dĠentre nous au­raient survŽcu ˆ la colre du rŽgime Mobutu.  Au mi­lieu des annŽes 1980, Mgr DŽo Ruhamanyi Žtait re­tour­nŽ ˆ Bukavu comme vicaire gŽnŽ­ral, Žconome gŽ­nŽ­ral et puis recteur de lĠU­­ni­ver­sitŽ catholique de Bukavu quĠil a dŽveloppŽe et enra­cinŽe dans le milieu aprs sa fondation par lĠab­bŽ Mulango, le premier Congolais ˆ avoir soutenu une thse de doctorat en 1952, et premier professeur con­go­lais ˆ lĠUniversitŽ Lo­vanium ˆ la fin des annŽes 1950.  Au dŽbut des annŽes 1990, le Pre Munzihirwa, an­cien supŽrieur des JŽsuites pour lĠAfrique centrale que jĠavais connu chez Mgr DŽo Ruhamanyi ˆ Kinshasa, Žtait devenu ar­chevque de Bukavu.  DĠune rigueur morale et po­li­tique sans pareil, Mgr Munzihirwa Žtait la bte noire des envahisseurs rwandais qui lĠas­sas­si­nrent le 29 oc­tobre 1996 lors­quĠils com­men­crent leur occupation de lĠEst du Congo.  Mgr DŽo Ruhamanyi Žtait ceux qui avaient la lourde t‰che dĠaller identifier le corps de lĠar­­­chevque, une si­tuation qui marque une personne ˆ ja­­mais.  Pour un peu de repos, il sĠest installŽ comme curŽ en Belgique il y a quelques annŽes, o il rend aus­si service ˆ des immigrŽs congolais dont la situa­tion en Belgique nĠest pas toujours rose malgrŽ tout ce que la Belgique doit au Congo.  Pour sou­li­gner le 50e an­ni­versaire de prtrise de Mgr DŽo Ruhamanyi, Mgr Maroy, archevque de Bukavu, a dŽcidŽ de crŽer une pa­roisse dans son vil­lage de Mulamba dans le ter­ri­toire de Walungu ˆ par­tir dĠun terrain cŽdŽ par le com­man­dant Ndagano, lĠun des pre­miers pilotes de ligne con­golais assurant les liai­­sons internationales et ori­ginaire de la mme rŽ­gion.  Je souhaite que le Congo tout entier puisse aussi trou­­ver une faon dĠhonorer Mgr DŽo Ruhamanyi qui a tant contribuŽ ˆ former son Žlite.  Je pro­fite de lĠoccasion pour fŽliciter aussi mon frre Freddy Baliahamwabo Kanyurhi qui fte aussi ses 25 ans de prtrise.

 

Kanyurhi T. Tchika

 

 

Magazine Transatlantique - octobre 2012