Magazine Transatlantique - octobre 2012

 

Sommaire

Page principale du site

Numéro spécial 2012

Octobre 2012

15e année

Marie-Josèphe Angélique

 

 

La FÉdÉration des travailleurs du QuÉbec (FTQ)
en HaÏti et son fonds de solidaritÉ en algÉrie

 


Le 12 janvier dernier, Ha•ti, pays appauvri par les injustices et les crises politiques et environnementales, a subi lÕun des pires cataclysmes de notre re. Pour des milliers dÕHa•tiens et dÕHa•tiennes, la vie sÕest arrtŽe. Les familles ha•tiennes souffrent et toute la communautŽ quŽbŽcoise avec elles.  Lors de cataclysmes, les cordons de nos bourses se dŽlient rapidement. La rŽponse de la communautŽ internationale nÕa pas tardŽ ˆ venir. Les campagnes de financement se sont organisŽes et les Ha•tiens se relvent courageusement.

 

Entre urgence et dŽveloppement : solidaritŽ !

 

Depuis plus de vingt ans, la FTQ entretient des liens de coopŽration en Ha•ti. Il Žtait donc tout naturel pour la centrale syndicale de participer au Sommet sur le dŽveloppement organisŽ par la ConfŽdŽration syndicale internationale (CSI) et les FŽdŽrations professionnelles internationales qui sÕest tenu ˆ Santo Domingo les 8 et 9 avril 2010. Une centaine de personnes dÕune vingtaine de pays ont rŽpondu ˆ lÕappel.  Ce Sommet a permis dՎlaborer une feuille de route fondŽe sur le Pacte mondial de lÕemploi. Un programme de coopŽration syndicale global pour le renforcement du mouvement syndical ha•tien a aussi ŽtŽ adoptŽ.  ConsŽcutivement, la FTQ, appuyŽe par Oxfam QuŽbec, en a profitŽ pour recevoir les organisations syndicales ha•tiennes et quŽbŽcoises les 10, 11 et 12 avril afin de mieux coordonner lÕaide, faire un inventaire des besoins et aider ses diffŽrents partenaires syndicaux ˆ sÕorganiser. Il sÕagira de mieux faire entendre leur voix afin dÕinstaurer un dialogue de reconstruction au plan local, national et international. Une synthse de ces travaux est disponible sur le portail Internet de la FTQ : www.ftq.qc.ca, onglet Services de la FTQ/SolidaritŽ.

 

LÕAlgŽrie sÕinspire du Fonds de solidaritŽ de la FTQ

 

Le Fonds de solidaritŽ de la FTQ est une institution financire particulire qui a amassŽ plus de 7 milliards de dollars et qui permet de sauver des emplois dans certaines entreprises en injectant ou en prenant des participations dans des entreprises pour les aider ˆ se dŽvelopper.  Ce systme trs novateur peut tre trs intŽressant, surtout pour les pays dÕAfrique francophone en dŽveloppement o on doit dŽvelopper le droit du travail et lՎconomie nationale qui ne doivent pas tre en contradiction.  Depuis 2009, une expŽrience sÕinspirant du Fonds de solidaritŽ de la FTQ se dŽveloppe en AlgŽrie.

 

La principale centrale syndicale algŽrienne, l'Union gŽnŽrale des travailleurs algŽriens (UGTA), s'est basŽe sur l'expŽrience de la FTQ pour susciter la crŽation du Fonds de soutien ˆ l'investissement pour l'emploi, le FSIE.

 

Į Nous sommes de plus en plus convaincus d'avoir fait le bon choix, a lancŽ le chargŽ des communications du FSIE, Abdelhakim Hamoun, de passage ˆ MontrŽal avec une dŽlŽgation algŽrienne pour une sŽrie de rencontres avec les dirigeants du Fonds de solidaritŽ. La mayonnaise prend. Č  Voilˆ quelque chose de novateur que le QuŽbec peut proposer au Sommet de la Francophonie de Kinshasa o il sera question de dŽmocratie, de droits humains et de dŽveloppement Žconomique.

 

Il faut noter que le Syndicat des mŽtallos affiliŽ ˆ la FTQ au QuŽbec a donnŽ un prix pour les droits humains ˆ lÕinfirmire Muyerenkana qui travaille avec le Docteur Mukwege, directeur de lÕH™pital de Panzi ˆ Bukavu ˆ lÕEst du Congo o il sÕoccupe surtout de rŽparer les organes gŽnitaux des femmes victimes de viols dans une guerre qui a fait de 6 millions de morts et o le viol est utilisŽ comme arme de guerre.

 

 

 

 

 

 

 

Magazine Transatlantique - octobre 2012