Accueil

Magazine Transatlantique

Le développement, la francophonie,
le monde et nous
  Tél.: 438 843-4438    Télécopie: 514 253-5478  Contactez-nous

Marie-Josée Lord, plus qu'une DIVA!

De: Louisa Lafable
Mari-Josée LordMarie-Josée Lord (SOPRANO) - Une chanteuse lyrique, un Trésor de voix et d'émoi, à absolument conserver vivant au Patrimoine exceptionnel de l'Humain.

Elle nous a tous conquis, mercredi 9 octobre dernier (19h30), au Centre Léonardo Da Vinci, à l'occasion d'une soirée-bénéfice du Rotary Club, pour la cause des jeunes du quartier Hochelaga et de la CLIDEP (Clinique d'Épilepsie de Port-au-Prince, Haïti) avec son succulent et bénéfique «bouillon» poétique, lyrique et humoristique d'une dizaine de chansons aussi bien populaires que classiques.

Car il faut bien l'avouer, cette sublime artiste sait faire résonner, vibrer, virevolter sa voix sans microphone (tout un art! pour ne pas dire toute une maîtrise!), a su nous faire rire, sourire et mourir de rire parfois, dans l'élégance du dire. Elle a tellement su capter son auditoire que pas même un Iphone (aussi intelligent soit-il!) ne lui a fait de l'ombre. Elle a eu droit à quelques ovations unanimes après le texte puissant de : «Je suis malade» du chanteur français Serge Lama mais aussi «Stone» de Plamondon, de « L'Amour est enfant de bohème de Carmen» Je ne pouvais quitter son concert sans son deuxième album, plus latin cette fois, comprenant 11 titres dont entre autre: Bésame mucho, Aranjuez, mon amour, Kyrie-Misa criolla, Granada etc.): « Yo soy Maria».
Un album «un peu givré!» dixit l'artiste avec un son bon sens de l'humour. Avec cette chanteuse d'origine haïtienne, j'ai appris un joli mot: «Librettiste» : auteur d'un libretto, texte à partir duquel un musicien compose la musique d'un opéra, ou d'une autre œuvre chantée. Il signifie aussi parolier, écrivain(e).

Celle qui fait chanter aussi la plume...
En rentrant, un bouquet de mots a jailli..Ma plume a voulu chanter elle aussi, mais dans le silence du papier. Longue vie à sa voix de vœux lourds ! Une femme bien généreuse quand il s'agit aussi de s'impliquer pour la jeunesse. Respect Lady Lord!

Respect à l'auditoire sous le charme. Je remercie deux femmes créoles dans l'auditoire, l'une d'Haïti Tomé: Joudelle et l'autre de La Réunion: Rose-Line B. Masson. Un plaisir bien partagé par deux des spectatrices interrogées dans la salle, reparties, sourire en c(h)œur, elles-aussi avec le dernier album de celle qui fut, est et sera toujours plus qu'une Diva...bien remerciée d'ailleurs avec deux énormes bouquets de fleurs fort bien mérités. Longue vie à cette Grande voix d'ici et d'ailleurs! Site web- bio : http://www.mariejoseelord.com/biographie.html

Retour